Bonhomme de neige en savon

Bonhomme de neige en savon

Pour créer un bonhomme de neige odorant, on utilise comme peinture du détergent à lessive en poudre dilué dans un peu d’eau. La marque importe peu mais le savon Ivory Neige sent drôlement bon !

La consistance de la peinture en savon ne doit être trop liquide. Sur une grande feuille de papier construction de couleur foncée (bleu, noir), l’enfant peint avec un pinceau de taille moyenne les boules de son bonhomme de neige, la neige au sol et quelques flocons qui tombent. Au fur et à mesure que la peinture de savon sèche, la couleur blanc apparait comme par magie. Par la suite, il suffit d’ajouter les détails (chapeau, yeux, etc.) avec de la gouache .

On peut aussi faire dessiner un paysage d’hiver au pastel gras ou à la gouache mais sans mettre de neige. Ensuite, avec la peinture de savon, on ajoute par petites touches les endroits enneigés (par exemple, sur le toit de la maison, sur les branches d’un arbre ou d’un sapin). La neige apparaîtra par magie lorsque la peinture de savon sèchera.

Coeurs de toutes les couleurs

 

Des coeurs de toutes les couleurs

Voici un atelier de peinture qui est approprié pour le temps de la St-Valentin ou autre thème comme l’amitié, l’amour .

À l’aide d’une craie pastel gras noire, on sépare une feuille de papier 12×18 en 6 espaces (une grande ligne horizontale et 2 verticales). Dans chaque rectangle ainsi formé, on trace un coeur à l’aide d’un modèle ou en main libre. Avec les craies pastel gras, on dessine des motifs de différentes façons à l’intérieur de chaque coeur. Puis, à l’aide de la gouache en pain, on remplit les coeurs de couleurs vives. Ensuite, on remplit l’intérieur de chaque rectangle en prenant soin d’utiliser des couleurs contrastantes.

Sur la piste

Les Amérindiens chassaient pour se nourrir. Ils étaient d’excellents trappeurs et chasseurs. Avec leurs grandes connaissances des animaux et de forêt, ils reconnaissaient très bien leurs traces. De cette façon, ils pouvaient savoir rapidement à quel animal elles appartenaient.

Sur la piste

Trouver à l’aide de livres ou internet des traces et des images d’animaux. Photocopier ses images et les traces. Plastifier au besoin et inventer des jeux.

Jeux :

Jeu d’association de la trace et de l’image

Jeu de devinette

Jeu de sériation

Jeu de piste

Chasse organisée dans la classe.

Pour aller plus loin :

Fabriquer des pistes avec des empreintes (patate, carotte, pomme, mains, pieds, etc.)

Sites internet intéressants :

http://pages.usherbrooke.ca/resscout/empreint.htm

http://www.coulmes.net/traces.html

http://www.canadiangeographic.ca/cgkids/francais/flash/games/animalprintsMatch_fr.swf

Empreintes

AnimauxT-3

AnimauxT-2

AnimauxT

La chenille monarque

 

La chenille Monarque

* Feuille de carton de couleur

* Feuille blanche sur laquelle sont imprimés 6 cercles identiques

* Crayons feutres jaune et noir

* Colle en bâton et ciseaux

 En septembre, nous avons eu le bonheur d’accueillir dans notre classe des chenilles Monarque, suite à un projet avec L’Insectarium de Montréal. Nous les avons vu au fil des jours se transformer en magnifiques papillons. Une des activités que nous avons réalisées suite aux observations que nous avons faites des chenilles, c’est de bricoler la chenille.

Découper les cercles. Les assembler sur la feuille de carton en les juxtaposant afin qu’elles se touchent. Tracer les antennes, les pattes et les yeux avec le crayon noir. Tracer les lignes jaunes puis les lignes noires sur chaque cercle. Il faut laisser du blanc car la chenille Monarque est rayée jaune, blanc et noir. Voilà, tout beau, tout simple !

Plume métallique

Façon unique de travailler la gravure sur métal. Vous pourriez choisir d’illustrer un tipi, un totem, un pot de poterie mais voilà qu’on vous propose une plume.
Plume métallique

Avec un crayon à la mine, tracer à l’aide d’un stencil en carton, une plume sur du papier à embosser. Ensuite, tracer les lignes intérieures de la plume en s’inspirant d’une vraie plume. Vous obtiendrai la marque “fossilisée” d’une plume. Peindre avec de l’écoline de couleur. Effet très joli sur le métal ! Colle le produit final sur un papier de construction de couleur et le tour est joué.

Variantes de fossiles :

Avec de la pâte à modeler, faire une grande galette bien plane. Ensuite, y déposer une plume, un morceau de tissus ou un autre petit objet et passer plusieurs fois un rouleau. Retirer l’objet et analiser le “fossile”.

Idée de Fanny Archambault et Manon Gaudette, Roméo-Forbe

Article mis en ligne  par Amélie Fontaine

Soleil multicolore

 

Soleil multicolore

Pour la première activité à l’atelier de peinture, je propose aux enfants de faire un soleil multicolore. De cette façon, ils doivent essayer toutes les couleurs offertes de gouache . Cela leur donne un cadre sécurisant et une tâche facile à réaliser. Le résultat est beau et toujours réussi et les enfants se sentent compétents.

Merci à Ruth Charbonneau pour cette bonne idée.

Jeu de la salade de fruits

C’est un jeu qui se joue en groupe dans un grand espace. Les enfants sont assis en cercle sur des chaises. Chacun a un carton avec le dessin ou une image d’un fruit. Il peut y avoir 4 ou 5 fruits différents de sorte qu’au moins 3 ou 4 enfants possèdent la même image. Un enfant se place au milieu sans image. Il nomme un fruit et tous ceux qui ont ce fruit changent de place. L’enfant au milieu doit aller s’asseoir au plus vite sur une chaise laissée vide. Un autre se retrouve alors au milieu. Quand un enfant dit “salade de fruits” tout le monde change de place. C’est un jeu bien connu qui peut se modifier selon le thème vécu. Je vous laisse la feuille que j’ai préparée avec des images de fruits. Les images proviennent du site du Grand Monde du préscolaire.

SaladeFruits

Arbre d’automne à l’éponge

 

Arbre d’automne à l’éponge

* Grande feuille de papier

* Une dizaine de carrés d”éponge (environ 2″ x 3″)

* Gouache vert, rouge, brun, jaune et orange, chacune dans une assiette

 Avec la gouache brun, former le tronc et les branches en tapottant avec l’éponge. J’explique aux enfants que l’on donne des becs avec l’éponge et non s’en servir comme un pinceau. Ensuite, on met de l’herbe au sol avec le vert. On garnit le feuillage avec les différentes couleurs de feuilles.

On peut aussi avec la même technique faire un pommier, en utilisant le vert, le brun et le rouge.

 

Les fourrures

Activité peu banale, elle permet aux enfants de toucher, de comparer et d’associer différentes fourrures.
Fourrures

Sur un grand carton, coller les échantillons de fourrure en leur donnant un numéro. Puis trouver les images des animaux auxquels appartiennent ces fourrures. Plastifier les images et écrire au verso le numéro et le nom de l’animal.

En collectif, en jeux libres ou en ateliers, les enfants jouent à associer les images à la bonne fourrure.

Pour aller plus loin : Faire des devinettes

Devine de quel animal je parle

Exemple :

Sa fourrure est blanche en hiver, elle est très douce et on dit que sa patte porte chance.

Trouver des échantillons de fourrure

Il faut aller dans un magasin de fourrure où l’on fait des retouches, ils ont souvent des bouts de fourrure ou des retailles. Si vous êtes chanceux, vous pourrez les avoir pour un sourire !

Idée de Manon Gaudette, Sylvie Perrot et Fanny Archambault

Article mis en ligne par Amélie Fontaine

Dégustations

 

Dégustations selon les 4 groupes d’aliments

Lors d’un thème sur l’alimentation, je présente à chaque jour un groupe alimentaire. Ensuite, je remets une circulaire à chaque élèves et on observe comment sont regroupés les aliments à l’intérieur. Les enfants cherchent dedans 3 ou 4 aliments d’un groupe qu’ils découpent et collent sur une page de couleur. Par exemple, vert pour fruits et légumes, jaune pour pain et ceréales, rose pour viande et substituts et bleu pour produits laitiers. La dernière journée est consacrée aux aliments camelote que l’on colle dans une page blanche. Les pages de ce petit cahier sont ensuite asemblées et les enfants peuvent faire une page couverture en dessinant un aliments de chaque groupe.

Afin de rendre bien concret la présentation des 4 groupes alimentaires, vous pouvez organiser une dégustation pour chacun des groupe alimentaire. Faire par la suite un retour avec les enfants et les faire voter à main levée pour savoir ce qu’ils ont préféré.

Produits laitiers : dégustation de sortes de lait : écrémé, homogénéisé, de chèvre, soya et crème 35%. Verser un petite quantité de lait dans un verre transparent. Humer, goûter. Observer la trace laissée sur le verre. Répéter pour chaque sorte de lait. Pour terminer, mettre la crème 35% dans un petit pot transparent et secouer. Faire circuler le pot d’un enfant à l’autre jusqu’à ce que la crème se transforme en beurre. Verser le petit lait et mettre la motte de beurre dans un plat. Faire une dégustation sur des craquelin beurré. Succès assuré !

Fruits et légumes : la veille de la présentation, on envoie un message aux parents pour que chaque enfant apporte un fruit qu’il aime. Les enfants présentent leurs fruits et on observe les caractéristiques.On parle de la pelure, des pépoins, de ce qu’il faudra enlever et garder. Ensuite, chaque enfant coupe son fruit en bouchées. On met tout ça dans un grand saladier et voilà la salade de fruits prête à déguster. On peut demander aux enfants d’apporter un petit bol et une cuillère pour la dégustation.

Pain et céréales : observation et dégustation de céréales : d’avoine (Cherrios nature) de blé (Shredded Weat) de maïs (Corn Flake) et de riz (Rice Krispies multigrain). On observe, on hume, on goûte chacune des sortes de céréales .

Viande et substituts : observation de légumineuses séches : lentilles vertes, rouges, pois à soupe, haricots blancs (bean), pois chiches. Ensuite, dégustation de légumineuses cuites. (acheter une canne de conserve de léguminueses variées, les égoutter et les rincer.) S’il n’y a pas d’allergie aux noix dans votre classe, on peut se permettre de faire une dégustation de noix avec un contenant de noix mélangées sans sel. Par exemple, noix de pacane, amande, noix de brésil, arachide, etc.