Moyens d’émulation

Comment aider nos élèves à augmenter leur estime de soi , faire en sorte qu’ils soient enclins aux apprentissages proposés ?
Moyens d’émulation

Il existe un thermomètre jaune, vert, turquoise et rouge avec sourire qui s’estompe plus l’épingle monte. Le thermomètre est utilisé pour aider l’enfant à respecter les règles de la classe, on l’appelle un calmomètre. (matériel provenant des techniques d’impact)

Le tableau de “train” permet d’aider les enfants qui éprouvent plus de difficulté avec leur comportement. Sur le tableau, l’enfant doit accumuler 10 “trains” ou une autre image pour obtenir une surprise. Il est possible pour lui d’obtenir 1 train par période de classe, soit 3 trains par jour. Par contre, si l’enfant a un comportement inacceptable comme un geste de violence envers un autre enfant au cours d’une période, il peut perdre un train.

En fin d’année scolaire, alors qu’il reste une trentaine de jours (ou moins), je présente mon activité d’encan chinois qui aura lieu lors de la dernière journée d’école. Il s’agit pour les élèves de se mériter le plus de billets « Bon élève ». Celui qui aura le plus de billets aura le droit de choisir le premier un petit cadeau ; donc, celui ayant le moins de billets passera le dernier… Je cumule les billets dans un pot. Il est aussi possible d’utiliser un visuel plutôt que des billets. Je fais alors une grille sur laquelle, il y a les noms d’élèves. Je fais monter un petit insecte à chaque jour (s’ils le méritent) si nous sommes dans le thème des insectes, une navette dans le thème de l’espace.

Chantal Frégeau, école Douville

Système d’émulation de classe avec un monsieur Patate. On commence la journée par la patate dépouillée, puis à chaque bon coup des enfants on habille notre bonhomme. Plus ils en accumulent, plus les enfants mériteront leur moment récompense. C’est un moyen de voir le positif et le mettre en valeur.

Émilie Demers

Pourquoi ne pas bâtir un certificat méritant avec l’enfant qui fait des réussites ? Suite à un plan d’intervention , nous avons décidé de mettre l’enfant à contribution dans son plan de réussite. L’enfant est ainsi impliqué à cumuler ses bonnes journées. Ainsi, lorsqu’il a 3 bonnes journées, l’enfant appose des images sur un certificat où apparaît un bateau. Il peut choisir entre un ensemble de dessins possibles et faire des suggestions pour embellir son certificat. Lorsqu’il a ajouté une dizaine d’images, il peut l’imprimer et l’apporter à la maison. Il s’avère important que le parent soit au courant de la démarche pour bien accompagner son enfant et renforcer ses bons comportements.

Sylvie Bazinet